Notre rencontre avec Taisiia est ce que l’on pourrait appelé un pur fruit du hasard. Voisins sans le savoir c’est autour d’un café que nous avons eu nos premiers échanges. Une sensibilité commune autour des problématiques environnementales nous a poussés à voir plus loin, et proposer une exposition de ses oeuvres.


Le Jardin des Délices, 2019.

Véritable autodidacte dans l’art et la peinture, Taisiia artiste Ukrainienne née au début des années 90 suit d’abord une formation d’ingénieur en Génie Civile. C’est une fois son diplôme obtenue qu’elle décide de partir pour la France et prend une virage radicale dans sa vie professionnelle. Elle vivra désormais de son art.

                      

Artiste engagée sans aucun doute, elle se – et nous – sensibilise sur le sujet de l’environnement et ses problématiques on ne peut plus d’actualité. Sa peinture fantasmagorique mélange l’imaginaire, le monde animalier, et le présence humaine pour dénoncer une nature en mutation qui tend à disparaître. La conscientisation des problématiques de notre société contemporaine est l’une de ses plus grandes sources d’inspiration.

Pour conclure il nous suffira de citer Taisiia pour obtenir un constat affligeant sur la situation dans laquelle nous nous trouvons et obtenir un résumé sa démarche artistique de : « L’Homme a transformé la planète au cours des siècles, en important son environnement il détruit ou modifie la nature de façon irrémédiable. Les animaux en subissant ces transformations se métamorphose pour donner une forme d’extranimalisme surréaliste ».

 

https://taisiiacherkasova.com